Chaque personne peut être amenée, un jour ou l’autre, à chercher un appartement. Pour l’occasion il faut constituer un dossier de location à présenter au bailleur. Cette démarche est essentielle et doit suivre un certain déroulé. Quelles sont donc les pièces indispensables à présenter pour avoir accès au logement qu’on souhaite avoir?

Recommandations pour constituer le meilleur dossier

Après les alertes mails et les annonces immobilières triées, le futur locataire s’arme d’une pile de documents. Cela une fois sa candidature acceptée. Tout candidat à la location se doit de présenter un dossier à la fois complet et attractif. Il est important d’y veiller pour optimiser ses chances d’être retenu par le bailleur et faire une bonne impression. Aussi le locataire doit-il vérifier la validité de ses documents dans un premier temps. Il peut éventuellement ajouter d’autres pièces facultatives qui pourraient faire toute la différence. Il doit, enfin, amener à l’hébergeant les originaux ainsi que leurs copies par mesure de précaution.
Le bailleur ne peut exiger des papiers trop confidentiels au locataire parmi ceux qui sont interdits par la législation. Tout contrevenant écopera d’une amende administrative dont le montant fluctue selon la gravité de l’acte (jusqu’à 3000 euros). La loi Alur a fixé la liste des documents nécessaires au dossier de location suite à un décret de 2015.

Liste des documents du dossier de location

Voici donc la liste des documents incontournables constituant tout dossier de location :

  • Une pièce d’identité parmi les suivantes : carte d’identité française ou étrangère, passeport, ou permis de conduire. Aussi comprises la carte de séjour, ou la carte de ressortissant d’un état de l’Union européenne.
  • Un justificatif de domicile parmi ceux-ci : les 3 ultimes quittances de loyer, attestation de l’ancien propriétaire, dernier avis concernant la taxe foncière, etc.
  • Document attestant d’activités professionnelles parmi ce qui suit : contrat de travail ou attestation de stage. Copie d’une carte professionnelle pour les emplois libéraux, copie du certificat de l’INSEE pour les salariés indépendants, carte d’étudiant etc.
  • Pièces certifiant des ressources et revenus en cours : les 3 derniers bulletins de salaires, avis d’imposition ou de non-imposition. Justificatif de versement d’indemnités, prestations sociales ou de revenus fonciers, rentes, titre(s) de propriété, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here