Créer un magasin permet de répondre aux besoins des habitants du quartier ou de la ville.

Que ce soit un commerce alimentaire, de vêtements, de jouets ou de bricolage, il en faut un peu partout. Si c’est un business qui peut rapporter beaucoup, à condition que la stratégie adoptée soit bonne, il faut également avoir de l’argent de côté avant son ouverture.

En effet, pour avoir un magasin, il faut trouver un local commercial à louer. Cet investissement est important.

Première étape : trouver le bon local

Si vous souhaitez voir un magasin, il faut trouver l’endroit où l’avoir. Certains commerçants font le choix de faire construire un bâtiment sur un terrain vierge ; d’autres ont la possibilité d’acheter un local. Mais le plus courant et le plus simple, c’est de le louer.

Pour trouver le bon local, il faut garder plusieurs critères en tête. Les recherches et les visites peuvent être longues. Il est conseillé de passer par un professionnel, car il peut être de très bons conseils et vous trouverez la perle rare. Il est également possible de trouver des annonces sur Internet, mais elles ne sont pas toujours fiables.

La situation géographique du local commercial

Avant tout, définissez un quartier où vous souhaitez installer votre magasin. Dans l’idéal, votre commerce doit se trouver dans un lieu passant pour être remarqué. Situez-vous également près de votre client idéal.

Pour un magasin de sport, mettez-vous près des stades ou des salles de fitness. Quant aux confiseries, elles peuvent se placer près des écoles.

Si le local que vous allez visiter ne se trouve pas dans une zone piétonne, assurez-vous que vos futurs clients pourront stationner facilement. S’il n’y a pas de place pour aménager un parking, c’est souvent mauvais signe et la fréquentation de votre commerce ne sera pas très élevée.

L’agencement du local

Vous pensez avoir trouvé un local bien situé ? Allez visiter l’intérieur pour vous assurer que vous allez investir dans un bon local commercial.

Il doit être assez grand pour accueillir les rayons, mais aussi les caisses, la salle de repos… En louant un local commercial, l’agencement sur-mesure de magasinsest autorisé : il est possible de placer les meubles que le locataire souhaite, de changer la couleur des murs…

Deuxième étape : le bail commercial

Le bail est le contrat qui relie le propriétaire du bail et le locataire. Il regroupe les droits et les devoirs de chacun. C’est un document qui est élaboré en accord avec les deux parties. Chacun peut y mettre ce qu’il souhaite, tandis que l’autre est d’accord. Il n’y a donc pas seulement de bail commercial “par défaut”.

Pour que tout soit en règle et que règne la paix pendant l’élaboration du contrat, un professionnel de la loi doit être présent. Un notaire ou un avocat doit veiller à ce que tout se passe correctement et peut intervenir en cas de problème. Il sert aussi de regard neutre au cas-où, plus tard, l’une des deux parties ne respecte pas le contrat établi.

Le bail commercial peut être résilié selon les conditions suivantes :

  • lorsque l’une des deux parties ne respecte pas le contrat ;
  • tous les 3 ans ;
  • en cas de sous-location non-autorisée ;
  • en cas de départ à la retraite du locataire ;
  • si le bâtiment doit être démoli ou reconstruit ;
  • suite à un commun accord entre les deux parties.

Troisième étape : être locataire du local

Quand le bail a été accepté et que le local est enfin à vous, votre mission n’est pas terminée. Vous devez mettre en place votre commerce pour démarrer votre activité professionnelle ! Cela passe par l’agencement du local, la communication sur votre nouvel établissement afin de le faire connaître…

En tant que locataire, vous avez des devoirs, notamment celui de payer chaque mois votre loyer.

Trouver un local commercial pour ouvrir son magasin est donc un investissement long qui doit être bien réfléchi. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here